définition et enjeux

Publié le par cap21littoral.over-blog.com

laciotat 006 L e littoral est cette étroite bande qui sépare terre et mer (ou lacs et grands étangs), charnière entre milieu marin et terrestre.

Elle attire les hommes  depuis des millénaires.  Ils s'y concentrent de plus en plus , ayant trouvé là d'abord nourriture (pêche) puis point de départ et d'arrivée du commerce maritime. S'y ajouteront plus tard tourisme, loisir nautiques ...

Curieusement la vie marine se concentre également le long des côtes, qui y sont d'une plus grande biodiversité que dans les eaux profondes.

Par sa présence, l'homme exerce une pression de plus en plus forte sur la bande littorale. Pollutions urbaines, agricoles, bétonnage impactent sérieusement le milieu extrêmement riche du littoral. La loi littoral de 1986, corrigé à plusieurs reprises a tenté avec un succès mitigé de freiner les dégâts irréversibles de l'urbanisation des cotes, nous y reviendrons souvent dans ce blog.

La France possède des cotes riches et variées, plus ou moins "abîmées". La cote méditerranéenne a le plus  souffert de l'urbanisation, les cotes ouest de Saint Jean du Luz  à Dunkerque gardent encore des portions sauvages, à sauvegarder à tout prix.  Entre autres acteurs, le conservatoire du littoral oeuvre dans ce sens.

La nuisance principale vient de l'homme, nous reviendrons sur l'urbanisation rampante et lejuin05-007.jpgfléau que représente la multiplication des ports de plaisance; mais le danger vient également de la mer. Les épisodes tragiques de  La Faute  et de l'Aguillon sur Mer   nous ont rappellé  qu'on ne peut aménager le littoral n'importe comment et qu'il y a de gros efforts à faire dans les applications locales des règlements existants  et que des efforts supplémentaires sont nécessaires.

Le but d'une politique du littoral responsable est de permettre à l'homme et la nature de s'y épanouir sans se nuire.

Ce blog et et les actions et propositions de CAP21 oeuvreront dans ce sens.

 

A Gertz, responsable thématique littoral de CAP21

Commenter cet article