quelle est la longueur des côtes françaises ?

Publié le par cap21littoral.over-blog.com

Cette question est une colle , car pour un problème mathématique ("fractal") , on ne peut la définir dans l'absolu, car cela dépend de l'échelle qu'on applique.

Cet extrait de texte du SHOM vous l'explique mieux :

 

il n'y a pas de définition absolue de la longueur d'un trait de côte. Il s'agit là d'un problème baptisé de fractal. S'il fallait suivre le périmètre de chaque grain de sable, on aboutirait à des distances astronomiques. Inversement si l'on considère une représentation du monde sur une feuille de dictionnaire, l'estimation ne tient pas compte de la complexité des formes littorales. En fait le cartographe résume en disant que c'est un problème de généralisation : la représentation géographique n'est pas la même à l'échelle du 1/10 000, du 1/50 000, du 1/250 000, du 1/1 000 000. Ainsi, la longueur du trait de côte varie en fonction de l'échelle de représentation. A titre d'exemples, la longueur du trait de côte des îles Kerguelen, dont la côte est particulièrement découpé, varie du simple au double suivant que l'on utilise l'échelle 1/1 000 000 ou l'échelle 1/90 000. La longueur du trait de côte de France métropolitaine varie de 50% entre les échelles 1/50 000 et 1/1000000.
Les estimations figurant dans le tableau sont généralement basées sur le trait de côte SHOM à l'échelle 1/1 000 000

 

 

Longueur de côte* et superficies des espaces maritimes français - Estimations 1999

Avertissement : les données ci-après correspondent à des estimations et sont fournies à titre indicatif. Elles ne revêtent pas de caractère officiel. Notamment, elles s'appuient dans certaines zones sur des limites n'ayant pas fait l'objet d'accord de délimitation avec les Etats voisins.

 

Zone
Longueur trait de côte en km
Superficie en milliers de km2
Manche
Atlantique
Méditerranée
(dont Corse)
Métropole
1 759
2 400
1 694
688
5 853
56
208
85
20
349
Martinique
Guadeloupe
St-Martin
St-Barthélemy
Guyane
Antilles-Guyane
293
405
50
24
608
1 380
47
86
1
4
126
264

 

 

 

Nous vous invitons  de jeter un oeil sur le site du SHOM , riches en chiffres

(d'ailleurs  ceux de la Réunion suivent dans le même tableau) http://www.shom.fr/fr_page/fr_shom/delimitations_maritimes.htm#exploitation

Le rôle du SHOM est la publication de cartes maritimes, le travail de délimitation de l'espace maritime français etc;

Dans beaucoup de domaines, cela peut avoir une importance certaine (géopolitique, pêche ...)

Commenter cet article

gidmoz 16/12/2011 19:42

Si, par hypothèse, le niveau des océans montait uniformément de un mètre, quelle serait la surface totale terrestre qui serait alors engloutie sous les eaux?

maxime 11/11/2010 18:31


Article trés intéeressant, sutrtout si on le met en paralléle de l'article sur l'érosion des côtes de Saint Cyr et de la Ciotat. Comment arrive-t-on à estimer le recul du trait de côte ? Quelle est
l'échelle la plus pertinente pour mesurer ce phénoméne.
Au dela du problème mathématique, se pose le problème politique. Les collectivités peuvent trés bien choisir l'échelle de mesure qui les arrange. Une solution à proposer : Mesurer le recul du
tyrait de côte à l'échelle du cadastre, puisque c'est l'échelle de référence, tant au niveau fiscal qu'au niveau de l'urbanisme.