sacs plastiques et bord mer

Publié le par cap21littoral.over-blog.com

(Un article emprunté au blog de CAP21 des Bouches du Rhône.)

 

Un excellent article de Marsactu   nous récapitule ce qui a été fait, proposé et/ou enterré dans ce domaine. Il traite de la difficulté d'en finir, des résistances des parlementaires à prendre des mesures plus drastiques (taxation, interdiction pure et simple ...) et des ravages provoqués.

 

"Le plastique, c’est pas si fantastique, surtout en bord de mer. Produit en une seconde, utilisé 20 minutes, il peut, lorsqu’il est jeté, rester 400 ans dans l’environnement. Résultat : les déchets plastiques « sont à l’origine chaque année de la mort de jusqu’à un million d’oiseaux, 100 000 mammifères marins et un nombre incalculable de poissons », d’après le programme des Nations Unies pour l’environnement, cité par un récent rapport commandé par la Commission européenne."4824332676_4c3ae95d17.jpg

Ce rapport complet est une référence en la matière, épais de 171 pages (pdf), mais malheureusement en anglais. Il ne se contente pas de pointer des sacs de caisse, mais également les déchets plastiques venant de l'industrie ou de l'agriculture (couverture de serres ...). Apparament l'Europe a envie de prendre le sujet  à bras le corps. Espérons que des mesures proposées ne soient pas enterrés comme cela  a été le cas en France. Une loi existe, rapportée par le marseillais Jean Roatta;rappelez vous, il prévoyait une interdiction des sacs en plastique en 2010 . Le décret d'application n' a jamais été signé !

Un article de la Croix du mois de février passe en revue les pratiques des autres pays - et on a quelques surprises. En Europe c'est l'Italie qui a une longueur d'avance en ayant interdit ces sacs en début d'année. Plus inattendu, en Afrique la sensibilisation est très grande : L'Afrique du Sud, bientôt le Maroc et d'autres.  Le texte de loi au Mali dit ceci : " sont interdites la production, la détention, l'importation, la commercialisation et l'utilisation de sachets plastiques "! Cela fait rêver ! En Chine et à Taiwan des lois similaires existent, même si leur application pose des problèmes.

Pour en revenir à notre département (Marsactu rappelle l'initiative de La Ciotat), deux évenements prochains mettent la pression sur les élus: "Marseille 2013" et la prochaine création du Parc National des Calanques. D'un coté l'aspect "saleté" de Marseille risquera de heurter les touristes (il suffit de regarder le spectacle qu'offrent les "marchés de Provence" vers 14.00h ) et d'autre part les criques des Calanques remplis de détritus plastiques, souvent ramenés par la mer, vont choquer dans un Parc National.

A ce propos, une grande opération de nettoyage initiée par des association aura lieu ce weekend dans les Calanques. A vos pelles !

Ensuite à vos cabas en tissu !

Commenter cet article